Tour de France 2016 : du 2 au 24 juillet 2016 sur France Télévisions

Publié le par Benoît

Tour de France 2016 : du 2 au 24 juillet 2016 sur France Télévisions

C'est reparti pour une nouvelle Grande Boucle. Du 2 au 24 juillet, le 103e Tour de France égrènera ses 21 étapes sur 3 519 km. Cette année encore, les antennes de France 2 et France 3 ont rendez-vous avec la Petite Reine.

Les 21 étapes – dont 6 dans leur intégralité – sont à suivre sur France 2 et France 3.

Sur France 3 à partir de 13 h 50. Dès 12 h 50 le dimanche 17 juillet, le vendredi 22 juillet et le samedi 23 juillet.
Sur France 2 à partir de 15 heures. Dès 12 heures le samedi 2 juillet, et dès 11 h 50 le dimanche 10 juillet.
Commentaires : Thierry Adam, Laurent Jalabert et Éric Fottorino, avec Nicolas Geay et Cédric Vasseur sur les motos au cœur de la course et Gérard Holtz au départ et à l’arrivée.

Tour de France 2016 : du 2 au 24 juillet 2016 sur France Télévisions

Le Tour de France, ce sont aussi des rendez-vous désormais traditionnels :

• Vélo Club, présenté par Gérard Holtz. Chaque jour sur France 2, de la fin de l’étape jusqu’à 18 h 40, sauf les dimanches 3, 10 et 17 juillet. Le dimanche 24 juillet, l’émission débutera à 19 h 25.

• L’Image du jour, chaque soir sur France 2 à 20 h 40.

• Le Film du Tour, chaque soir sur France 3 à 20 h 10, après Tout le sport (sauf les jours de repos).

• Village départ, sur France 3 à 12 h 50 tous les jours (excepté le samedi 2 juillet et le dimanche 10 juillet). Le dimanche 17, le vendredi 22 et le samedi 23 juillet, l’émission débutera exceptionnellement à 10 h 50. Accompagné à nouveau de Cyril Féraud et rejoint cette année par Nathalie Nguyen, Laurent Luyat présentera chaque jour, en direct de la ville de départ du jour tout ce qui fait l’identité de la ville concernée et de sa région. De nombreux invités seront à ses côtés.

• Stade 2 : trois éditions exceptionnelles seront présentées en direct du Tour par Céline Géraud les dimanches 3 et 17 juillet aux alentours de 17 h 30 et le dimanche 10 juillet à 19 heures.

 

L’interview de Laurent Luyat, à propos de Village départ

 

Pour la onzième année, Laurent Luyat, accompagné par Cyril Féraud et rejoint par Nathalie Nguyen, présente, en direct de la ville de départ du Tour, en compagnie de nombreux invités, tout ce qui fait l'identité du lieu et de sa région. Juste après le magazine, l'étape du jour débute sur France 3 !
On retrouvera cette année encore Cyril Féraud et ses fameux défis. Nathalie Nguyen rejoint notre équipe et viendra parler de cuisine, elle réalisera pour nous et pour les téléspectateurs des recettes simples à l’aide de produits régionaux et en compagnie de personnalités locales. Enfin, l’émission débutera le 3 juillet à Saint-Lô avec Michel Polnareff comme invité d’honneur, le jour même de son anniversaire ! Ça va être une énorme fête, et je crois qu’on peut s'attendre à plus de 5 000 personnes.
Ce n’est jamais simple. Il faut jongler avec tout un tas de contraintes, concilier les emplois du temps de chacun, les tournées d’été, les tournages de films, les vacances, les déplacements (Andorre, cette année, c’est très beau, mais ça fait quand même loin !), etc. Cela dit, d’année en année, effectivement, la programmation s’étoffe et s’élargit. L’émission réunit souvent entre 2 et 3 000 personnes, et 1 à 2 millions de téléspectateurs. Nos invités viennent pour le plaisir, la rencontre avec le public, l’ambiance incroyable, la qualité de l’accueil, la bonne humeur... Il est rare à présent d’avoir à insister beaucoup pour les convaincre.
Village départ est une émission populaire au sens noble du terme, joyeuse, bon enfant. Une émission en direct et en public — il n’y en a plus tant que cela —, donc très riche en émotions. On fait découvrir une région, ses traditions, ses produits locaux, c’est vraiment du divertissement pur et, pour moi, c’est tout à fait dans l’ADN du Tour de France. Souvenez-vous : le podium Europe 1, Yvette Horner, Line Renaud qui remettait le maillot au vainqueur, les chansons du Tour, etc. Le Tour, ce n’est pas seulement du sport, ça va bien au-delà, c’est vraiment l’esprit festif. Quant aux variétés, c’est un rêve depuis que je suis gamin. Je me sens comme un poisson dans l’eau dans une émission de variétés.
C’est toujours le même défi. Un énorme travail de préparation qui a commencé cette année encore dès février. Il a fallu planifier des centaines d’invités, les défis de Cyril Féraud, contacter des artistes, explorer la cuisine régionale pour la rubrique de Nathalie Nguyen, etc. En général, en mars-avril, on repère les lieux où le plateau sera installé, suffisamment près de la ligne de départ pour que le public puisse assister à la fois au départ des coureurs et à l’émission. Nous sommes environ 70 personnes. Ajoutez le matériel... Cela fait un gros barnum, vous pouvez imaginer. Et puis, il faut fabriquer chaque jour presque une heure d’émission. C’est tout de même une belle prouesse.
L’excitation et la joie d’être chaque jour en direct et en public aident à tenir physiquement. On se lève généralement à six heures et demie pour être sur place dès huit heures et demie et préparer l’émission avec le réalisateur. Après le direct, on débriefe, on boit un verre avec les invités et puis on reprend la route. Le soir, j’envoie le conducteur de l’émission du lendemain. Les journées sont chargées. On parcourt 4 000 kilomètres en trois semaines. C’est épuisant. Mais qu’est-ce que c’est excitant !

Laurent Luyat

Source : France  Télévisions

 

Publié dans France Télévisions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article