Inédit, Blacklist, la fin de la saison 2 et le début de la saison 3, le mercredi 13 juillet 2016 à 20h55 sur TF1

Publié le par Benoît

Inédit, Blacklist, la fin de la saison 2 et le début de la saison 3, le mercredi 13 juillet 2016 à 20h55 sur TF1

Faute d’audience suffisante, la fin de la saison 2 de « Blacklist » n’avait pas été diffusée en octobre dernier sur TF1. La chaîne privée proposera ce final, suivi du premier épisode de la saison 3 inédite, le mercredi 13 juillet 2016 dès 20h55.

La suite de la saison sera programmée cet été, chaque mercredi soir, au rythme de 3 épisodes par soirée.

 

Pour permettre aux téléspectateurs de se replonger dans l’intrigue, TF1 diffuse les deux derniers épisodes sous tension de la saison 2 de «Blacklist», avant d’enchaîner avec une saison 3 où tous les repères volent en éclats. L’agent traqueur Elizabeth Keen se retrouve traquée, son nom en tête de la fameuse Liste Noire du FBI. La chasse est ouverte.

La saison 2 s’achève chaudement sur fond de guerre froide. Lizzy recherche toujours intensément des informations sur sa mère, une ancienne espionne russe. Parallèlement, sa mission au FBI l’entraîne dans une lutte contre la «Cabale», une organisation menée par les hauts pouvoirs politiques et économiques qui tente de ranimer la haine entre les Etats-Unis et la Russie. Dans ce micmac, l’agent Keen met tout en œuvre pour stopper des attentats imminents. Mais, en arroseur arrosé, elle se retrouve au cœur d’une machination et devient le suspect numéro 1 des derniers crimes commis.
Reddington convainc l’innocente Lizzy de s’échapper et l’aide dans sa fuite. Mais lors d’un face-à-face avec le corrompu procureur général Connolly, figure de la Cabale, elle abat l’homme et passe du côté obscur. Epaulée par Reddington, l’agent Keen part en cavale, et les deux complices deviennent officiellement les criminels les plus recherchés des Etats-Unis.

Cette nouvelle saison permet à la quête d’identité d’Elizabeth d’avancer. Tirer sur Connolly déverrouille sa mémoire, laissant apparaître un souvenir de jeunesse où elle se voit, encore enfant, tirer sur son père. Au fil des jours, les recherches sur sa mère avancent par petits bouts, souvent écourtées par l’évaporation de ses indics, ou restreintes par le silence frustrant de Reddington. Lizzie va ensuite se rapprocher dangereusement de ses origines, en demandant asile à l’ambassade de Russie lors de sa fuite. Pour se faire passer pour une espionne à son tour, elle utilise son nom de naissance : Masha Rostova. Au pied du mur, la jeune femme doit être plus forte que jamais, sans savoir qu’un événement encore plus grand s’apprête à chambouler sa vie.

Que les fans soient rassurés. Cette saison trois, déjà diffusée au Etats-Unis, a su séduire haut la main son public avec ses épisodes finaux mettant les nerfs à rude épreuve. Résultat, NBC a signé pour une quatrième saison. Autre preuve de la confiance que la chaîne accorde à son show : la création d’un spin off, comme elle a déjà pu le faire avec Chicago, l’autre série phare de sa grille dont on dénombre trois dérivées. Pressentie pour la saison prochaine, The Blacklist : Redemptionmettra en avant l’ex-mari de Lizzy, Tom Keen, enquêtant pour le FBI auprès de sa mère biologique, interprétée par Famke Janssen (X-men, Taken).

 

Saison 2 – Episode 22 - Karakurt (n°55)

Red confirme à Liz que Karakurt est déjà aux Etats-Unis. Il va lancer une attaque contre une infrastructure de la défense. Laquelle ? Il n’en sait rien. L’unité se renseigne auprès d’un service de la CIA, spécialisé dans le contre-espionnage de la Russie. Rien de concret n’en ressort si ce n’est qu’un de leurs informateurs a enregistré une conversation suspecte la veille et qu’il pourrait détenir des informations sur Katarina Rostova, la mère de Liz. Mais Karakurt fait exploser un véhicule piégé qui tue tous les membres du service...

 

Saison 2 – Episode 23 - Tom Connolly (n°11)

 Liz est sur le point d’être inculpée pour l'assassinat du sénateur Hawkins. Le procureur général Tom Connolly démet Cooper de ses fonctions et garde Elizabeth Keen pour l’interroger. Mais elle parvient à s'échapper avec l’aide de Reddington et Cooper. Pendant ce temps, Reddington réunit des journalistes d'investigation de premier plan dans le monde, leur révélant le contenu du Fulcrum, afin d'exposer publiquement la Cabale. Grâce à Liz, Cooper découvre que sa maladie était une mise en scène orchestrée par la Cabale et Connolly. Lors d’une confrontation avec Connolly, Cooper lui révèle qu’il a découvert la supercherie. Le procureur général explique à Liz et Cooper que, quoiqu’ils fassent, il retournera toujours la situation en sa faveur...

 

Saison 3 – Episode 1 - Le Désinformateur

Reddington et Liz sont sur la liste des dix fugitifs les plus recherchés par le FBI. Liz a abattu le procureur Général Connolly, qui était lié à la Cabale, et elle est soupçonnée d’être responsable de la mort de quatorze agents de la CIA dans un attentat. Reddington met tout en œuvre pour leur faire quitter Washington afin d’échapper à leurs poursuivants. Il a activé un contact connu sous le nom de «Désinformateur», spécialiste dans la création de leurres et de fausses pistes pour égarer les forces de police. Parallèlement, Dembe est tombé dans le piège d'un certain Matias Salomon, membre de la Cabale, qui a l’intention de se servir de lui pour remonter jusqu’à Reddington. Ressler, qui a maintenant pris les commandes de l’unité spéciale, est contacté par Tom qui lui propose ses services pour tenter de disculper Elizabeth. Bien que Ressler ne soit absolument pas convaincu de la culpabilité de son ex-coéquipière il refuse l’offre de Tom. Durant leur exfiltration dans deux véhicules séparés, Reddington arrive à se faufiler entre les mailles du filet alors que Liz reste bloquée à l’intérieur du périmètre de recherche établi par le FBI. Elle cherche refuge à l’ambassade de Russie où elle se présente comme agent du FSB.

 

Avec : James Spader (Raymond "Red" Reddington), Megan Boone (Elizabeth Keen), Diego Klattenhoff (Donald Ressler), Harry Lennix(Harold Cooper)

 

Source : TF1

Publié dans TF1

Commenter cet article