Médias le magazine: le sommaire de ce dimanche à 12h35 sur France 5

Publié le par Benoît

Médias le magazine: le sommaire de ce dimanche à 12h35 sur France 5

Ce dimanche à 12h35, Thomas Hugues, avec Laetitia Krupa (spécialiste de la communication politique), Julien Bellver (rédacteur en chef de Puremedias) et Alice Antheaume (spécialiste des nouveaux médias), présentera un nouvel opus de « Médias le magazine ». Au menu un décryptage, une analyse et des enquêtes sur les sujets médias qui font l’actualité.

En compagnie d'un grand témoin (philosophe, sociologue, patron de médias, politologue...), Thomas Hugues,   Laetitia Krupa, Julien Bellver et Alice Antheaume, apportent un éclairage et une analyse sur le traitement de l'actualité vue par les médias. Au sommaire de ce dimanche :

GRAND TÉMOIN : ANDRÉ MANOUKIAN

C’est la première fois que Médias, le Mag reçoit un pianiste, un musicien en qualité de grand témoin. Son instrument préféré : la voix. Il écoute celle des autres dans Nouvelle Star et il fait valoir la sienne les mercredis et jeudis sur France Inter chez Charline Vanhoenacker. Et comme il a plusieurs cordes à son piano, André Manoukian présente, par ailleurs, sur France 3, La vie secrète des chansons. Le beau gosse barbu y reçoit des artistes et revient sur la genèse et la face cachée de leurs plus belles chansons…

Pilier du jury de Nouvelle Star, comment juge-t-il la concurrence abyssale avec The Voice ? Finalement, que deviennent les candidats finalistes ou demi-finalistes ? Quel est son rapport à l’info ? Aux réseaux sociaux ? Bowie, Prince, comment juge-t-il le traitement médiatique de la disparition de ces deux génies ?

 

PROCÈS : MICHEL NEYRET DANS UN NOUVEAU RÔLE

Plus ambitieux que Belmondo chez Georges Lautner, Michel Neyret, lui, n’a pas tranché. Il a endossé les deux costumes : flic et voyou ! Lundi dernier s’ouvrait son procès au tribunal correctionnel de Paris. La vie de Michel Neyret est un roman. Après 30 ans de traques, d’enquêtes contre les braqueurs et les trafiquants de drogue de haut vol, c’est lui qui est tombé, le 29 septembre 2011, pour des délits aussi nombreux que divers : corruption, trafic d’influence, violation du secret professionnel, recel de vol, trafic de stupéfiants, détournements de scellés,… Il risque jusqu’à 10 ans de prison et 7,5 millions d’euros d’amende. Mais ce « grand flic » est avant tout un « objet médiatique » sans égal dans ce milieu. Ami du réalisateur (et ancien flic) Olivier Marshall, il a collaboré directement avec celui-ci sur son film Les Lyonnais qui retrace le parcours du Gang des Lyonnais dans les années 70-80. Beau, flamboyant, acteur dans l’âme, Neyret a inspiré le journaliste lyonnais Richard Schittly qui lui a consacré un livre : Commissaire Neyret, chute d’une star de l’antigang. « Star » le qualificatif ne trompe pas. Neyret avait tout pour plaire aux médias. Reportage.

 

LE COUP DE COM’ 
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET : L’ART DE LA RÉPÉTITION

On l’a vu accoudée à un banc, en pleine forêt, devant une harpe façon David Hamilton. On l’a vu cloper en compagnie de SDF, vêtue d’un cuir sur les trottoirs parisiens. On l’a vu monter les marches de l’Elysée enceinte, pour Paris Match en 2009. NKM, candidate à la primaire des Républicains, n’est jamais à un coup de com’ près. Dernier en date : elle a annoncé dans la presse (interview dans Elle) son divorce. « J’ai divorcé il y a trois jours, je viens d’enlever mon alliance »…

 

ACTU MÉDIAS
ITÉLÉ : VEND CHAINE INFO, 200 MILLIONS. PRIX À DÉBATTRE.

DENIS DÉCODE : BARACK EXTRA-ET-ORDINAIRE

 

INVITÉE MÉDIAS
FRANCE 3 : MIREILLE DUMAS FAIT CHANTER LES POLITIQUES

 

RISQUES DU MÉTIER : TROIS JOURNALISTES, TROIS COMBATS

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, RSF et la Mairie de Paris organisaient lundi dernier, au Théâtre du Rond-Point, une soirée hommage aux « héros de l’information ». Elise Lucet, Jérôme Fenoglio, patron du Monde, Kadri Gürsel, célèbre éditorialiste turc, étaient de la partie. Les degrés de risques sont évidemment variables en fonction de la situation du pays, de la dangerosité du terrain. Nous avons choisi trois journalistes, bien représentatifs : une journaliste exilée en France, un producteur d’investigation expérimenté, Paul Moreira, et un jeune photoreporter qui revient du front. Trois journalistes, trois combats.Portraits.

 

LE DÉBAT
INFILTRATION : JUSQU’OÙ PRENDRE DES RISQUES ?

Lundi soir, Canal+ diffusait Soldats d’Allah dans Spécial Investigation en deuxième partie de soirée. Une enquête exceptionnelle pour laquelle un journaliste français, Saïd Ramzy (nom d’emprunt pour se protéger) s’est infiltré, muni d’une caméra cachée, dans une cellule d’aspirants djihadistes pendant six mois. Une cellule (entre Paris et Châteauroux) qui préparait un attentat avant d’être – presque – totalement démantelée à la fin de l’année dernière.

 « Si c’était à refaire, je ne le referais pas ! ». La réponse est directe et sans équivoque. C’était en 2008, dans une interview exceptionnelle de Roberto Saviano à Paris Match. Roberto Saviano, c’est le journaliste le plus connu et le plus surveillé d’Europe, depuis qu’il a brisé l’omerta sur la mafia de la Camorra, en 2006, dans son livre Gomorra. Depuis, il vit en permanence entouré de cinq gardes du corps et ne se déplace qu’en voiture blindée. Sans parler de sa vie privée qui a explosée en vol.

Saïd Ramzy, infiltré et auteur des Soldats d’Allah va-t-il vivre le même enfer ? Au regard de la folie et des pratiques de Daech, il y a peu de doutes qu’il échappe à ce destin.

L’enquête s’est arrêtée le jour où il a reçu ce sms : « T’es cuit, mec ». Depuis, Saïd a changé d’identité, de lieu de vie. Mais comment et jusqu’à quand va-t-il échapper aux éventuelles représailles ? Au-delà des questions sur la mise en scène, parfois très discutable, que rapporte finalement le fond avec « ces discours fanatiques qui n’ont rien de construits » dénonce David Carzon, journaliste à Libération ?

Quelles sont les limites de cet exercice d’infiltration, de surcroit dans un milieu éminemment inhospitalier ? Comment se conditionner, pendant une très longue période, à partager les mêmes valeurs sanguinaires que les infiltrés, la même haine ? L’exercice est presque un « suicide professionnel » sinon personnel. La recherche de la vérité « journalistique » est-elle à ce prix ?

Pour en débattre en plateau, nous recevons Stéphanie Lamorré, journaliste, grand reporter, et Kamal Redouani, auteur d’Inside Daech : 10 ans d’enquête au cœur du djihad, aux éditions Arthaud.

  

Source : France 5

Publié dans France Télévisions

Commenter cet article