La guerre des âges, ce soir à 20h55 sur France 2 dans L’angle éco

Publié le par Benoît

La guerre des âges, ce soir à 20h55 sur France 2 dans L’angle éco

Ce soir à 20h55, France 2 proposera, pour la première fois en prime time, un opus du magazine « L’angle éco », présenté par François Lenglet. Il sera consacré à « La guerre des âges ».

 

Ce soir, "L'Angle éco" se penche sur la question des inégalités entre générations, qui n’ont jamais été aussi criantes. Alors que les retraités ont désormais un niveau de vie supérieur à celui des actifs, les jeunes voient l’évolution de leurs revenus stagner, voire reculer par rapport aux générations plus âgées. C’est la guerre des âges, la lutte des générations. Dans l’emploi comme dans l’immobilier, une génération dorée, celle des baby-boomers, a tout raflé.

Il y a quarante ans, la vieillesse était souvent synonyme de pauvreté et de mal-logement, en l’espace de quatre décennies, le rapport de force s’est inversé : tant mieux pour les seniors, et tant pis pour la jeunesse ! Aujourd’hui, le taux de pauvreté des 18-29 ans est de 18,6%. Il était de seulement 5% en 1970. 

Aux uns le patrimoine, les emplois stables, le temps libre et de longues retraites passées en pleine santé. Aux autres la précarité, le mal-logement, les cadences infernales et les cotisations sociales qui ne cessent d’augmenter. Pour les uns, c’est une vie de croisière, pour les autres, une vie de galère. A un an de l’élection présidentielle, "L’Angle éco" se penche sur ce fossé générationnel qu’il est urgent de combler.

Au sommaire de ce numéro inédit, des reportages suivis d'un débat présenté par François Lenglet, en compagnie notamment du prix Nobel d’économie Jean Tirole. Nos invités débattront ensemble des sujets qui les “opposent” et des thèmes abordés lors des reportages. Ils tenteront d’apporter des solutions, dans l’emploi, dans le logement et en politique, à cette “guerre des âges” bien française. La rédaction du magazine est également allée à la rencontre d’économistes comme le prix Nobel d’économie américain Joseph Stiglitz, de chefs d’entreprise comme Gérard Brémond, PDG de Pierre & Vacances-Center Parcs, et de jeunes leaders comme Justin Trudeau, Premier ministre du Canada

 

Emploi : génération galère

Génération galère contre génération pépère ? Un jeune actif sur deux est aujourd’hui en contrat temporaire en France. Le taux de chômage des 15-24 ans frôle les 25%, et l’écart de salaires entre jeunes et seniors a doublé en cinquante ans. Enquête dans les entreprises, publiques ou privées, où sur les mêmes postes, des jeunes en contrat précaire côtoient des anciens en CDI.

 

Immobilier : les seniors ont tout raflé !

Main basse sur la pierre, ou comment les baby-boomers ont tout raflé dans l’immobilier, notamment grâce à l’inflation et la hausse des prix. Certains d’entre eux sont multipropriétaires quand des jeunes actifs, même en CDI, peinent à louer un appartement. Reportage à Marseille, la ville de France après Paris où l’écart entre le pouvoir d’achat immobilier des jeunes et celui des seniors s’est le plus creusé.

 

Ma retraite ou ton emploi ?

Les retraités, banquiers du monde ? Les fonds de pension gèrent aujourd’hui 30 000 milliards d’euros à travers le monde. Cela représente quinze fois le PIB français. Dans les systèmes de retraite par capitalisation, ces fonds investissent en Bourse l’épargne des actifs pour leurs retraites, en achetant des actions de sociétés. Mais pour faire fructifier cette épargne, les objectifs de rendement sont élevés. Et peuvent, parfois, menacer l’emploi de jeunes salariés.

 

Canada : le pays qui aime les jeunes

Alors que le niveau de vie des jeunes stagne, voire recule dans la plupart des pays de l’OCDE, le Canada fait figure d’exception. Les jeunes Canadiens de 28 à 34 ans ne se sont jamais aussi bien portés. Leur actif net est supérieur de 55% à celui des 28-34 ans il y a trente-cinq ans. Mentorat de jeunes entrepreneurs, accès rapide à des postes à responsabilité : l’économie canadienne fait décidément confiance aux jeunes. Et pour assurer une meilleure équité entre générations, le pays n’hésite pas à revoir les acquis des baby-boomers retraités.

 

Le chassé-croisé des âges

En Europe, c’est le grand chassé-croisé des générations depuis la crise. Les vieux Allemands passant leur retraite en Espagne et les jeunes Européens du Sud partent travailler outre-Rhin. Pour l’Allemagne, vieillissante et en manque de bras, cette immigration est une chance. Et certaines villes espagnoles, comme Peguera aux Baléares, profitent à plein de l’arrivée de ces seniors allemands.

 

 

Source : France 2

Publié dans France Télévisions

Commenter cet article