Envoyé spécial & Complément d’enquête : les sommaires de ce jeudi à 20h55 sur France 2

Publié le par Benoît

Envoyé spécial & Complément d’enquête : les sommaires de ce jeudi à 20h55 sur France 2

Au sommaire des magazines d’information « Envoyé spécial » & « Complément d’enquête », ce soir à 20h55 et 22h25 sur France 2.

 

ENVOYE SPECIAL

Eleveurs, ils produisent pour du beurre

Nous consommons de moins en moins de lait et son prix s'effondre. Des milliers d'éleveurs sont au bord de la faillite, ils produisent à perte. Alors, les éleveurs sont-ils condamnés à disparaître ?

 

Les soldats de l'image

Un enfant bourreau présenté comme français est apparu le week-end dernier dans une vidéo du groupe Etat Islamique. Qui sont les cameramen de Daech, ceux qui mettent en scène cette propagande ? Témoignages exclusifs.

 

Race, le mot piégé

Le "Sens caché" de cette semaine, c'est le mot race, un mot piégé que nous avons décrypté et analysé au travers de l'histoire et de la science. 

 

Peut-on rire de la dette ?

Et si l'économie était un sujet trop sérieux pour être laissé aux seuls spécialistes ? Les humoristes s'en emparent et font leur fête à la dette de la France. Eclats de rire et grincements garantis. 

 

COMPLEMENT D’ENQUETE

Complément d'enquête. JO : la gloire et la galère

Saviez-vous que près de la moitié des sportifs qui vont partir au JO vivent avec moins de 500 euros par mois ? Rencontre avec ces champions pas même smicards du sport, et enquête sur un système où ce sont les fédérations qui, parfois, brassent de l'argent. Le revers de la médaille, à voir le 19 mai 2016 dans "Complément d'enquête".

"Si notre statut est amateur, nous nous entraînons comme des professionnels […]. Nous vivons pour le sport mais pour la plupart, le sport ne nous fait pas vivre", pouvait-on lire dans une tribune signée en 2015 par une quarantaine de sportifs de haut niveau, comme le biathlète Martin Fourcade ou le perchiste Renaud Lavillenie.

Loin du cliché du footballeur millionnaire, le rapport Karaquillo a mis en évidence la précarité dans laquelle vivent de nombreux sportifs. La kayakiste Emilie Fer, championne olympique en 2012, avait raconté à cette occasion son quotidien au JDD. Jonglant avec les allocations chômage, les aides de son sponsor, du CNOSF (Comité national olympique et sportif français) et les "primes à la médaille", elle ne s'estime pas à plaindre, mais met l'accent sur les difficultés de ceux qui travaillent parallèlement à leur pratique sportive, sont obligés de demander de l'aide à leurs parents ou, tout simplement, rament pour finir le mois...

Suite à ce rapport, une loi a été adoptée en novembre dernier. Elle a pour but d'améliorer la couverture sociale des sportifs, à 75% non salariés, donc non couverts en cas d'accident − un passage obligé dans la pratique sportive ! Le ministère des Sports a aussi créé des passerelles entre 67 entreprises et 130 sportifs préparant les JO de Rio, avec à la clé des promesses d’embauche et de formation. 

"Depuis qu’il a retrouvé un employeur par le biais de ce programme, l’haltérophile Bernardin Kingue Matam a battu son record personnel de 15 kilos", souligne cet article du site Sport responsable. "La performance n'est réellement possible que si l'athlète est serein quotidiennement",résume Audrey Merle, athlète et ambassadrice Sport responsable pour la Fédération française de triathlon. Le site du gouvernement vient de publier (le 12 mai 2016) une mise à jour sur son action en faveur d'un statut pour les sportifs de haut niveau.

 

Source : France 2

Publié dans France Télévisions

Commenter cet article