La France, le président et la bombe : ce soir à 20h45 sur France 5

Publié le par Benoît

La France, le président et la bombe : ce soir à 20h45 sur France 5

Ce soir à 20h45, France 5 proposera le documentaire inédit « La France, le président et la bombe ».

La dissuasion nucléaire est le pivot de la défense française depuis plus d’un demi-siècle. Mais, face aux nouvelles menaces, est-elle encore pertinente ? Le réalisateur Stéphane Gabet a mené l’enquête dans un univers où, d’ordinaire, le silence est de mise.

13 février 1960. La France devient le quatrième pays à se doter de l’arme nucléaire, après les États-Unis, l’Union soviétique et le Royaume-Uni. Une décision prise dans le plus grand secret au lendemain de la Libération. « Pour la première fois, à partir de l’horreur absolue de Hiroshima et Nagasaki, le monde a compris que quelques-uns détenaient une puissance apocalyptique tellement effrayante qu’on pouvait l’utiliser, non plus pour mettre fin à une guerre d’une manière brutale comme cela a été fait contre le Japon, mais pour essayer d’empêcher la guerre », explique le général Henri Bentégeat, chef d’état-major particulier de Jacques Chirac de 1999 à 2002 et chef d’état-major des armées de 2002 à 2006. Pendant les trois décennies de la guerre froide, l’arme nucléaire devient une force de dissuasion, garantissant une souveraineté nationale à la France, qui se protège ainsi de la menace soviétique.

Vingt-cinq ans après la fin du conflit Est-Ouest, pourquoi de telles armes sont-elles encore déployées en permanence ? Nous protègent-elles encore contre les menaces du monde moderne ? Comment fait-on pour dissuader un adversaire de s’en prendre à un pays ? Quel est le rôle du président de la République, qui a entre les mains l’immense responsabilité de déclencher l’apocalypse nucléaire ? Quels sont ses marges de manœuvre et ses garde-fous si, un jour, le pire devait arriver ? Pour mieux comprendre cette doctrine stratégique française et ses évolutions, Stéphane Gabet a recueilli les témoignages de hauts responsables passés et actuels de ce secteur ultraconfidentiel. Pénétrant dans des lieux souvent inaccessibles, comme la base opérationnelle de l’Île-Longue, en Bretagne, le centre du Commissariat à l’énergie atomique de Valdu, en Bourgogne, ou le poste de commandement Jupiter situé dans l’ancien abri antiaérien du palais de l’Élysée, ce documentaire dévoile une réalité où s’entremêlent géopolitique, science, défense, morale et secret d’État.

 

Source : France 5

Publié dans France Télévisions

Commenter cet article