Action ou vérité ?, le nouveau talk show d’Alessandra Sublet, dès le vendredi 18 mars 2016 à 22h50 sur TF1

Publié le par Benoît

Action ou vérité ?, le nouveau talk show d’Alessandra Sublet, dès le vendredi 18 mars 2016 à 22h50 sur TF1

Le vendredi 18 mars 2016 à 22h50, juste après le prime de « Koh Lanta », TF1 programmera le 1er numéro du nouveau talk show d’Alessandra Sublet « Action ou vérité ? ».

 

Le concept

" Action ou vérité ? " : On y a tous joué ! 
" Action ou vérité ? " est un talkshow dans lequel les invités vont se dévoiler en disant toute la vérité et se prêter à des actions inédites. Pour révéler leur vraie personnalité, ils vont devoir se livrer avec sincérité et dans la bonne humeur au délicat exercice d' " action ou vérité ", le plus simplement du monde. Les téléspectateurs pourront ainsi découvrir des pans de la vie de nos invités qu'ils ne connaissent pas forcément.
" Action ou vérité ? " invitera des personnalités d'univers différents : chanteurs, acteurs, romanciers, philosophes ou politiques.
Pour cette première émission, Alessandra Sublet accueillera Jean-Luc Mélenchon, Michèle Bernier et sa fille Charlotte Gaccio, Philippe Lellouche, Joey Starr et Nathy, Enrico Macias, Julien Lepers, Iris Mittenaere Miss France 2016, Jarry. Avec aussi la participation exceptionnelle de Leonardo DiCaprio.

Les invités oseront-ils tout dire ou tout faire ?

 

L’interview d’Alessandra Sublet

Alessandra Sublet dévoile les coulisses de son nouveau talk- show : «Action ou vérité». Autour d’elle, de nombreux invités, venus d’horizons différents, viendront se prêter à cet exercice dans la bonne humeur et en toute spontanéité. Un nouveau défi pour la pétillante animatrice soucieuse de réunir sur son plateau des personnalités dont vous pensiez - à tort - tout connaître…

Il s’agit d’un vrai talk-show, reprenant le principe du jeu auquel nous avons tous participé enfant. Nos invités se prêteront avec sincérité au délicat exercice d’action ou vérité, le plus simplement du monde. A l’image de toutes les précédentes émissions que j’ai eu la chance de proposer, nous découvrirons des pans de vie de personnalités que nous ne connaissions pas forcément.
Je porte ce projet depuis ses prémices. Je l’ai développé en équipe. Suivre la genèse de cette émission jusqu’à sa mise à l’antenne est une chance. C’est aussi un vrai challenge et exactement ce que je souhaitais faire en rejoignant TF1.
C’est l’éclectisme qui fait la richesse d’un plateau. Plus on a de personnes issues d’univers complètement différents - des chanteurs, des artistes quels qu’ils soient, des romanciers, des philosophes, des hommes politiques… - et plus la conversation s’engage. Le concept d’Action ou vérité prend tout son sens. L’idée est d’obtenir un maximum d’informations émanant des invités que nous recevrons.
Effectivement, pour donner envie aux téléspectateurs de nous suivre et apporter un peu de piment, nous souhaitions voir une star internationale se prêter à l’exercice d’Action ou vérité. Nous savions que Leonardo DiCaprio serait en promotion à Paris à cette époque de l’année pour son film The Revenant et qu’il avait une chance de remporter un Oscar. Nous nous sommes battus pour obtenir sa présence sur le plateau, et notre ténacité a payé ! Ce fut un beau travail d’équipe et Leonardo DiCaprio a très bien joué le jeu, avec un humour qu’on lui connaît peu…
A l’époque de C à vous, je recevais beaucoup d’hommes et de femmes politiques autour de ma table. En effet, je reste convaincue que les Français ont envie d’écouter des personnalités très diverses, issues de milieux très différents. Forte de cette expérience, je me suis rendu compte que ce dîner fonctionnait aussi bien avec des politiques qu’avec des artistes et je souhaitais que cette nouvelle émission reflète la même chose. Donc, effectivement, des politiques se prêteront occasionnellement à l’exercice d’Action ou vérité. Ce sera le cas lors de la première avec Jean-Luc Mélenchon, qui a eu le courage «d’essuyer les plâtres», car d’une certaine façon, c’est exactement ce qu’il a fait !
Je crois que toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, mais ce sera aux invités de se justifier au mieux sur une question qui peut leur être posée et à laquelle ils n’auront peut-être pas envie de répondre.

Alessandra Sublet

Source : TF1

Publié dans TF1

Commenter cet article