Femmes et enfants esclaves: dans l'enfer de l'État Islamique, ce soir à 23h05 sur M6 dans Enquête exclusive

Publié le par Benoît

Femmes et enfants esclaves: dans l'enfer de l'État Islamique, ce soir à 23h05 sur M6 dans Enquête exclusive

Dimanche 27 septembre 2015 à 23h05, M6 programmera le sujet inédit évènement « Femmes et enfants esclaves : dans l'enfer de l'État Islamique » dans le magazine « Enquête exclusive », présenté par Bernard de la Villardière.

Chaque jour au Kurdistan, des femmes et des enfants trouvent refuge après avoir vécu l'enfer de l'État Islamique en Syrie et en Irak. Beaucoup font partie des migrants qui prennent ensuite la route vers l'Europe.

Parmi eux, des jeunes femmes, vendues à bas prix pour devenir esclaves sexuelles et des garçons de 9 à 14 ans entraînés militairement à devenir ceux qu'on appelle les « lionceaux du califat ». Pour qu'ils retrouvent la liberté, les Kurdes ont dû, la plupart du temps, verser des rançons à Daech. D'autres ont réussi à fuir.

Pendant 6 mois, nous avons enquêté sur le sort de ces femmes et de ces enfants esclaves, victimes de l'État Islamique. Nous avons également rencontré ceux qui négocient avec les terroristes, parfois pour plusieurs milliers de dollars, leur libération.

Nisserine a 24 ans. Pendant 9 mois, elle a été battue et violée par les djihadistes après avoir été convertie de force à l'islam. Nous la suivrons lors de ses retrouvailles avec sa famille.

Après avoir traversé les mêmes épreuves, Ikhlas, 20 ans a été prise en charge par une ONG allemande. Elle a pu quitter le camp de réfugiés qui l'avait recueillie au Kurdistan et commence aujourd'hui une nouvelle vie à Stuttgart.

Baran, 13 ans, faisait partie d'une brigade spéciale composée uniquement d'enfants. Il a été entraîné à se battre, à kidnapper et à tuer. Parmi les « lionceaux de Daech », certains sont destinés à devenir Kamikazes.

Son petit frère de 11 ans était l´esclave de l'émir d'Alep, Abu Abdallah, un haut dignitaire de l'État Islamique. Au moment de sa fuite, il a réussi à dérober la carte mémoire de l'appareil photo de l'émir. Des images inédites et surprenantes.

 

Source : M6

Publié dans M6

Commenter cet article