Christophe Beaugrand : "Si on propose un Secret Story low cost, les gens ne viendront pas"

Publié le par Benoît

Christophe Beaugrand : "Si on propose un Secret Story low cost, les gens ne viendront pas"

Dès le 21 août prochain, Christophe Beaugrand animera, sur TF1 et NT1, la saison 9 de « Secret Story », dans une formule renouvelée. Il succèdera à Benjamin Castaldi, parti sur NRJ12. 

Christophe Beaugrand a accordé un entretien à Pure Médias, où il confie : 

Je ne récupère pas l'émission clés en main. Evidemment, il y a une production qui existe et qui travaille très bien depuis des années mais on apporte beaucoup de nouveautés. (…)
Benjamin a eu la gentillesse de me passer à plusieurs reprises le témoin dans la presse, c'est flatteur et ça met aussi la pression. (…) Et on organise de temps en temps des dîners "Secret" avec les gens de la production, qui sont vraiment une bande de potes, et Benjamin est venu. On a beaucoup discuté, il m'a donné des conseils, des secrets de fabrication... (…)
On a discuté avec TF1 de ne pas me cantonner à la télé-réalité, et on est d'accord là-dessus. On réfléchit à faire un troisième numéro de "La France passe le test" et là, je vais arrêter "50 mn inside" le temps de "Secret Story" afin de m'y consacrer pleinement.
(…) Tous les ans, il y a des secrets différents, des mécaniques différentes, de nouveaux jeux... parce qu'il faut une nouveauté sinon le public se lasse et surtout les candidats, généralement fans de l'émission, savent à quoi s'attendre. (…)
Sur le lancement, il va y avoir un très, très gros changement pour certains candidats. Ca va être une grosse surprise, qui ne s'est jamais fait en huit ans de "Secret Story" et qui va vraiment nous porter au moins pendant la première semaine. Dès la première soirée, il va aussi y avoir du jeu dans la maison, étant donné qu'on veut axer sur un côté ludique et comédie. (…)
Après, le titre reste le même, c'est encore une maison avec des gens dedans, ce sont encore des gens avec des secrets mais c'est le concept de l'émission !
(…) On va aider le téléspectateur a aller sur NT1. Cela va être accompagné de beaucoup de bandes-annonces. (…) Je pense surtout que "Secret Story" est une marque très forte et que les gens vont venir voir la marque là où elle est. Après, effectivement, c'est un challenge, que ce soit la double diffusion, la programmation en rentrée (…)
On est sur exactement la même enveloppe budgétaire que l'an dernier. (…) Endemol ne voulait pas transiger là-dessus car, dans ce type d'émission, l'argent se voit à l'écran. Il y a des coûts incompressibles. Et avec une marque comme "Secret Story" et une chaîne comme TF1, on ne peut pas avoir une émission hyper classe le vendredi et quelque chose de low cost le lundi. Si on propose une émission low cost, les gens ne viendront pas. (…)
Sur la télé-réalité, le public existe mais il faut aller le chercher. C'est un carrefour très concurrentiel. (…) On a aussi envie d'aller chercher le public jeune des "Ch'tis" et des "Anges", en sachant que celui des "Anges" est généralement fan de "Secret Story" aussi

Christophe Beaugrand au site Pure Médias.

Publié dans TF1

Commenter cet article