Les News Télé du Samedi 31/05/14: Lagaf', Alexia Laroche-Joubert, Tapie, Qui sera le prochain grand pâtissier ?, Canteloup, Danse avec les stars, Boccolini, Julie Lescaut, Foot, Cerutti, Delahousse, Ruquier, Ardisson...

Publié le par Benoît

Les News Télé du Samedi 31/05/14: Lagaf', Alexia Laroche-Joubert, Tapie, Qui sera le prochain grand pâtissier ?, Canteloup, Danse avec les stars, Boccolini, Julie Lescaut, Foot, Cerutti, Delahousse, Ruquier, Ardisson...

Toute l’actu de la télé du jour…

 

Vincent Lagaf’ a tourné un pilote pour France 2

France 2 travaille activement à son 17h-20h de la rentrée, suite aux différents échecs de cette saison. On sait qu’elle diffusera à 19h le jeu de Nagui « N’oubliez pas les paroles » puisqu’il a réussi depuis mars dernier à remonter les audiences de la case horaire. A 18h, Fr2 lancera un nouveau divertissement – jeu « Face à la bande » animé par Jérémy Michalak.

Fr2 a récemment tourné le pilote de différents nouveaux jeux pour l’access. Parmi eux « Joker » produit par Hervé Hubert (Les Reines du shopping, Le Juste Prix, Mot de passe). Outre ce pilote, Hervé Hubert a tourné le pilote d’un nouveau jeu « Fizzio » adapté d’un format américain « Dotto ». Le but est de relier des points pour matérialiser une image (le visage d’une personnalité). Pour cela il faut répondre à des questions d’un quiz. A chaque bonne réponse une partie de l’image est dévoilée. Lors d’une mauvaise réponse, une partie de l’image est dévoilée chez l’équipe adverse. La première équipe à découvrir la personnalité gagne la cagnotte du jour et élimine ses adversaires. L’équipe revient à l’émission suivante.

Selon le site Toute la télé, c’est l’animateur de TF1, Vincent Lagaf’ qui a tourné le pilote du jeu qui est proposé aux diffuseurs français dont France 2. La chaîne publique aurait montré son vif intérêt pour son access. Néanmoins cela ne signifie pas que Vincent Lagaf’ va quitter TF1 pour France 2. Il faut que France 2 commande officiellement le jeu et choisisse l’animateur de TF1 pour animer le jeu. Elle peut aussi décidé de la confier à un autre animateur. Vincent Lagaf’ a tourné le pilote non pas dans le but de quitter TF1 mais car le producteur Hervé Hubert est un de ses amis. Il a produit tous ses jeux.

Néanmoins, Vincent Lagaf’ avait dit il y a quelques semaines sur Canal + qu’il était prêt à quitter TF1 si une autre chaîne faisait appel à lui. Pour l’instant Vincent Lagaf’ est sur TF1. Il devrait bien rester sur la chaîne à la rentrée où la Une devrait programmer à la rentrée à 19h une nouvelle saison du jeu « Le Juste Prix ».

 

Alexia Laroche-Joubert confirme l’arrêt du talk show de Damidot

Aujourd’hui à 17h20, M6 diffusera le dernier numéro de « Y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis », la nouveau talk show hebdomadaire de Valérie Damidot lancé le 29 mars dernier. L’émission est un échec cuisant avec seulement environ 5% du public environ malgré un lancement encourageant à environ 10%. M6 a décidé de diffuser l’intégralité des dix numéros commandés mais ne programmera pas de deuxième saison.

Une information confirmée par la productrice de l’émission, Alexia Laroche-Joubert, dans le magazine « La médiasphère » sur LCI : « Je ne vais pas me cacher derrière une histoire de case parce que ce serait malhonnête de ma part, ça n'a pas trouvé son public. Est-ce le concept ? J’ai du mal à croire que c'est la bande parce que c'est la vraie réussite de ce programme. La mayonnaise commençait à bien fonctionner entre eux. Si vous faites l'étude de tous les talks qui ont été lancés, que ce soit Thierry Ardisson sur Canal+, qui a mis un an à s'installer, que ce soit Cyril Hanouna sur France 4, qui a mis trois ans à se rôder, c'est un genre qui est très difficile. Il faut créer un rendez-vous, donc il nous aurait fallu un peu plus de temps. Maintenant, c'était le deal avec la chaîne, on avait signé pour dix émissions ».  Alexia Laroche-Joubert n’exclu travaillé sur d’autres choses avec la bande de l’émission de M6.

« Y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis » sera remplacé par une rediffusion de « Cauchemar en cuisine » samedi prochain et par la nouveauté « Happy Dog » dès le 14 juin.

 

France 3 refuse d’accéder aux demandes de Bernard Tapie

Lundi soir, France 3 diffusera le documentaire inédit « Qui veut la peau de Bernard Tapie ? » dans le cadre d'une soirée spéciale « Fric et politique » du magazine « Histoire immédiate » (un autre documentaire sur Jérôme Cahuzac) est prévu. Bernard Tapie a refusé de participer au documentaire sur lui car il estime qu’il serait à charge. Néanmoins, il réclame d’être invité dans « Le Grand Soir/3 » qui suit la soirée pour avoir un droit de réponse. Selon JeanMarcMorandini.com, France 3 a refusé. Il ne sera pas invité du « Grand Soir/3 » lundi soir. « Contrairement à quelques échos, Bernard Tapie ne sera pas l'invité du Grand Soir 3 lundi soir après la diffusion » annonce France 3. Si Bernard Tapie était invité, il aurait fallu également donné à le même temps de parole à Jérôme Cahuzac.

 

Une saison 3 pour « Qui sera le prochain grand pâtissier » ?

Actuellement, France 2 diffuse chaque mardi soir la saison 2 de « Qui sera le prochain grand pâtissier ? » animé par Virginie Guilhaume. Alors que la saison 1 (diffusée en juillet 2013) avait réalisé de belles audiences en progression de semaine en semaine, la saison 2 est une vraie déception. Le deuxième épisode, diffusé mardi dernier, fut même un échec pour France 2 avec une sérieuse érosion d’audience sur une semaine. Néanmoins la chaîne publique travaillerait déjà sur une troisième saison du jeu culinaire produit par Martange Productions (Comment ça va bien ?). En effet dans « La Médiasphère » sur LCI, Christophe Michalak, juré du programme a révélé : « Il y aura certainement une troisième saison mais moi je sais qu'après, j'arrêterai. C’est quasiment signé. Ce n'est pas une émission de télé-réalité. On essaye surtout d'apporter de la bienveillance et d'éclairer les jeunes professionnels qui en ont besoin, d'éclairer une profession qui est un peu dans l'ombre et qui est magnifique ». Il affirme également être « en pourparlers » pour une saison 2 de sa quotidienne « Dans la peau d'un chef » sur France 2. Ce serait en bonne voie. Si les audiences de cette émission diffusée à 17h restent très faibles, elles ont progressé entre septembre 2013 et aujourd’hui passant 5 de à 7-8% du public. Cette quotidienne culinaire pourrait revenir par slave avec d’autres programmes.

 

Bilan de la saison 3 de « C’est Canteloup »

« C'était génial cette année encore de rigoler avec Canteloup sur l'actualité, sans tabou, et d'être l'émission la plus regardée de la télévision française tous les soirs. (…) Nicolas a carte blanche avec les auteurs. Mais on ne peut pas titiller les autres sans accepter d'en être aussi la cible. Il y a deux jours, il balançait que j'avais voter FN ou que j'étais le père de l'enfant de Jenifer! Mais ce n'est que de l'humour. On a instauré une confiance de jeu entre nous qui laisse une place à l'improvisation. Je ne regarde jamais les sujets avant la diffusion, comme ça j'ai aussi la même surprise que le téléspectateur » selon Nikos Aliagas au site de TV Magazine qui fait le bilan de la saison 3 du programme court quotidien « C’est Canteloup » qui s’est achevée hier soir sur TF1.

L’émission lancée en octobre 2011 est un carton depuis trois ans. Pour l’instant, TF1 n’a pas confirmé le renouvellement pour une saison 4. TF1 le souhaite mais les négociations avec Nicolas Canteloup risquent d’être difficiles car il souhaite retourner sur scène. Dès lundi prochain, la quotidienne sera remplacée par « Nos chers voisins ».

 

Jean-Pascal Lacoste dans « Danse avec les stars »

Après le succès des quatre premières saisons de « Danse avec les stars », la cinquième est attendue pour l’automne prochain sur TF1. Les castings commencent et les premiers noms commencent à fuiter dans la presse. Ainsi, le comédien Jean-Pascal Lacoste (Section de recherches) qui avait participé à la première saison de « Star Academy » en 2001 a révélé sur Virgin Radio avoir passé le casting : « J'ai fait le casting et ça s'est plutôt bien passé. Maintenant on va voir. Ça me plairait, j'aimerais vraiment essayer de le faire pour y arriver, pour montrer que le plongeon n'est pas une passion, mais la danse peut le devenir ». Il avait participé à la saison 1 de « Splash le grand plongeon » en février 2013 sur TF1.

De plus il confie à Tv Magazine : « C'est en discussion, avait-il reconnu. En tout cas, j'aimerais relever le challenge pour pouvoir en surprendre plus d'un. Danse avec les stars est une très belle émission. Si la chaîne me le propose, je répond OK sans hésitation. N'étant pas un grand danseur, ça me permettrait de démontrer à quelques-uns de mes potes, qui eux font de la salsa, que moi aussi j'en suis capable ».

 

Laurence Boccolini : « Ma carrière est derrière moi »

Laurence Boccolini qui anime le jeu « Money Drop » à 19h00 en quotidienne sur TF1 a accordé une interview au site de Tv Magazine : « J'ai longtemps animé Le Maillon faible, un jeu très décrié auquel personne ne croyait, Pareil pour Money Drop. Personne n'y croyait non plus, car on montrait l'argent. Donc je me dis: c'est bien qu'on me confie toujours des choses un peu «sulfureuses», un peu dangereuses... Moi, j'aime bien ! (…). Moi, je fais très peu de compromis avec ce que j'ai envie de faire. Quand Le Maillon faible s'est arrêté, ce n'était absolument pas la fin du monde pour moi. Je reprenais une autre vie. Le fait que vous ne soyez pas toujours en demande fait peut-être qu'à un moment vous manquez. Moi, je n'attendais pas qu'on me rappelle. Entre-temps, j'ai fait pas mal de trucs pour TMC, ça m'allait bien. (…) Faire Money Drop me fait travailler intensément, mais ça me laisse également de longues semaines pour profiter de ma fille. Ça ne change pas ma façon de voir les choses. Tout d'abord parce que ma carrière est derrière moi. Puis je ne planifie rien à l'avance. Je suis contente de ce que j'ai et je me sens en accord avec ce que je fais et ce que je suis. Il n'y a rien de mieux ».

A propos du retour du « Maillon faible » sur D8 avec Julien Courbet : « J'ai hâte de voir! J'aime beaucoup Julien. C'est un homme qui a beaucoup d'humour, il sera très bien. L'important, c'est que lui se sente bien dans ce jeu, qui est assez compliqué et pas facile à animer ».

 

« Le Grand Délire » bientôt sur W9

Selon le site de recrutement du public Clap, W9 va tourner le pilote d’un nouveau programme « Le Grand Délire », une émission délirante où des personnalités, des animateurs et des chroniqueurs seront logés à la même enseigne pour être les acteurs involontairement consentants de situations aussi cocasses que croustillantes. Une émission qui rappelle le concept de « Vendredi tout est permis avec Arthur » diffusé sur TF1. Une information vue sur JeanMarcMorandini.com.

 

Un concours de coiffure produit par Alexia Laroche Joubert

La productrice Alexia Laroche-Joubert a annoncé dans le magazine « La médiasphère » sur LCI qu’elle travaille depuis trois ans sur un concours de coiffure destiné à l’access de France 2. « Qui sera le meilleur coiffeur » partira à travers la France à la recherche du meilleur coiffeur professionnel, des talents de la haute coiffure. Les candidats s’affronteront dans diverses épreuves de coiffure. Un pilote sera tournée sur le thème de Marie Antoinette.

 

Véronique Genest revient sur « Julie Lescaut »

Dans une interview à Tv Magazine, Véronique Genest révèle à propos du lancement de la série française « Julie Lescaut » en 1991 : « TF1 ne voulait pas de moi. Je n'étais pas dans les comédiennes «bankables». Ils me connaissaient, j'étais très grande gueule. Donc, pour eux, un peu ingérable. Or je ne le suis pas et ils le savent aujourd'hui. C'est grâce à une caméra cachée dans Surprise surprise, plébiscitée par le public, que TF1 s'est laissé convaincre. (…) Julie Lescaut, c'est une rente pour une production. Pour moi aussi, je ne vais pas mentir. C'est difficile de dire adieu à un travail. En même temps, j'aime bien les challenges. Je voulais aller au-delà de 100 épisodes. Cette période de flottement a été très courte. Dès qu'on a fait Julie à Paris, ça m'a plu ». La série s’est arrêtée en janvier dernier après 101 épisodes. Un livre sur les coulisses « 22 v'là Julie ! » vient de sortir.

 

beIn Sports acquis les droits international de la Ligue 1 jusqu’en 2024

Le Conseil d'administration de la Ligue de football professionnel annonce l’attribution à la chaîne qatarie beIn Sports des droits télévisuels de la Ligue 1 à l'international sur la période 2018-2024. beIn Sports dépensera 80 millions d’€uros annuel pour l’obtention de ces droits contre 32,5 millions d’€uros actuellement (jusqu’en 2018). Il s’agit d’une hausse spectaculaire des droits qui ont plus que doublé.

Rappelons que les droits pour la France de la diffusion de la Ligue 1 sont partagé entre Canal + et beIn Sports et ont été attribués jusqu’en 2020.

 

« Le sang de la vigne » en tournage

France 3 annonce le tournage à Avignon et sa région d’un épisode inédit « Massacre à la sulfateuse » de la quatrième saison de la série française « Le sang de la vigne » avec Pierre Arditi (Benjamin Lebel), Claire Nebout (France Pelletier), Laure Marsac (Kate Weller), Nathalie Villeneuve (Leopoldine Fournier), Laure Millet (Sixtine Castelnaut)...

Histoire : « Benjamin Lebel et France Pelletier font une halte en Avignon, à la demande d'Edgar Lœwen. Ce dernier, gestionnaire de fortune agissant pour sa cliente Kate Castelnaut, marchande d'art à Berlin, propose à Benjamin de réaliser une estimation du domaine du Château Dueze, producteur d’un cru Chateauneuf-du-Pape, dont elle est propriétaire avec ses deux sœurs Léopoldine et Sixtine. Benjamin suppose que c'est en vue d'une vente prochaine, car cette exploitation, classème hier encore parmi les plus réputées de Châteauneuf du Pape n’a cessé de péricliter ces dernières années. Sur place, Benjamin découvre une situation plus complexe que celle décrite par Loewen : les deux sœurs Castelnaut, qui gèrent le domaine, ne sont pas au courant de la décision de vendre. Alors que Benjamin et France hésitent à prolonger leur séjour, un drame survient : une partie des vignes du domaine est la cible d'un sabotage. Cet acte de malveillance aura des conséquences sur l’évaluation du domaine. À qui peut profiter cette agression ? On découvre bientôt le corps de Francis, fils de l’ancien chef de culture du domaine, et très proche de Kate, le crane fracassé. Vengeance, convoitises, conflits familiaux...? Un projet est en mouvement. Benjamin finira par en découvrir le but ».

 

Vincent Cerutti quitte RFM

L’animateur de TF1 (Danse avec les stars), Vincent Cerutti officie également à la radio sur RFM. Il annonce sur son Twitter qu’il quitte la station à la fin de la saison : « Je préfère vous prévenir personnellement et directement de la fin de ma belle aventure à RFM ! Merci aux équipes ». L’animateur aurait souhaité de quitter la station, selon JeanMarcMorandini.com. Il pourrait donc arriver dans une nouvelle radio à la rentrée.

 

« 13h15 le samedi » : le sommaire

Au sommaire du magazine « 13h15 le samedi », présenté par Laurent Delahousse aujourd’hui sur France 2 : « SOS Cathédrale à Boulogne sur Mer. La cathédrale de Boulogne sur Mer appartient depuis toujours aux Boulonnais, croyants ou non, parce que, de génération en génération,  son clocher a servi de repère aux marins qui rentraient au port. Construite par un prêtre qui ne connaissait rien à l’architecture, elle doit être rénovée. Pour financer les travaux, une armée de bénévoles, pêcheurs, médecins, chômeurs ont décidé de produire une comédie musicale de haut niveau, pour attirer des mécènes et récolter des fonds. Une saga sur ce port de la côté d’Opale, qui fut longtemps le premier d’Europe, et où les rois de France venaient honorer Marie. Le spectacle a rassemblé 2000 personnes en quatre soirées de concert et permis de récolter plus de 400 000 euros pour restaurer les fresques . Mais par dessus tout, les semaines de préparation et de répétitions ont uni des hommes et des femmes qui n’avaient, sans ce spectacle, aucune raison de se croiser. Bienvenue dans les coulisses de cette fresque humaine ».

 

« Envoyé spécial : la suite » : le sommaire

Au sommaire du magazine « Envoyé spécial la suite », aujourd’hui à 13h55 sur France 2 : « Bedos : Côté coulisses, 19 ans après. De juillet à novembre, Envoyé Spécial la suite a suivi l’artiste côté coulisses, en pleine répétition de "Rideau !" son dernier one-man-show, ses premiers adieux à la scène. Un plat de pâtes avant de monter sur les planches. Des photos, toujours les mêmes, pour décorer sa loge. Guy Bedos – 77 ans - a ses rituels. Et pas question d’en changer. De juillet à novembre, Envoyé Spécial la suite a suivi l’artiste côté coulisses, en pleine répétition de Rideau !, son dernier one-man-show, ses premiers adieux à la scène. Entre l’artiste et notre magazine, ce portrait sonne comme des retrouvailles. Il y a 19 ans, Guy Bedos avait été l’un des premiers artistes français suivi par les caméras d’Envoyé Spécial. Au moment d’écrire sa dernière revue de presse, quel regard porte-t-il sur 50 ans de carrière ? Comment envisage-t-il de passer le relai à cette génération de comiques qui revendiquent son humour vache comme héritage ? »

 

« On n’est pas couché » : les invités

Ce soir à 23h05 sur France 2, Laurent Ruquier, accompagné de Natacha Polony et Aymeric Caron, animera un nouvel opus de la huitième saison de son talk show hebdomadaire, On n’est pas couché. Invités :  Jacques Santamaria, Patrick Pelloux, Lola Bessis 

 

« L’effet papillon » : le sommaire

Ce samedi 31 mai 2014 à 13h40, Daphné Roulier présentera en clair sur Canal +, le magazine hebdomadaire « L’effet papillon ». Le sommaire :

Ukraine, l’armée du milliardaire. Dimanche dernier, les Ukrainiens ont massivement voté pour le pro-européen Petro Porochenko, perçu comme un recours anti-crise et un manager solide, et surtout pragmatique. Le nouveau président va devoir restaurer l’unité du pays. L’Est, et notamment le Donbass, épicentre des tensions, est toujours en proie à l’insurrection. Du coup, certains patriotes ont décidé de prendre les choses en main… comme ce milliardaire qui est entré en résistance en levant une armée privée…

USA, 32 ans de prison pour rien. 32 ans de prison pour rien… Mary Virginia Jones a passé presque la moitié de sa vie enfermée, condamnée pour un crime qu’elle n’a pas commis mais n’a jamais perdu le sourire. C’est cette image qui restera d’elle à sa libération… celle d’une grand-mère que l’injustice des hommes n’a pas entamée. Des juristes en herbe se sont saisi de son affaire pour une étude de cas pratique, et l’ont innocentée.

Turquie, l’horreur des mines. Direction Soma, tristement célèbre pour ses 301 mineurs morts. Il y a deux ans, le PDG de l’exploitation s’était d’ailleurs vanté d’être parvenu à diviser les coûts de production par cinq. Aujourd’hui, il dort en prison et va devoir s’expliquer. Sur le terrain, les langues se délient. Toutes s’accordent à dire qu’il s’agit d’un crime et non d’un accident qui aurait pu être évité si la sécurité n’avait pas été sacrifiée au nom de la rentabilité…

 

« Salut les terriens » : les invités

Ce soir à 19h10 sur Canal +, Thierry Ardisson présentera un nouvel opus de son talk show hebdomadaire, Salut les terriens. Invités : Véronique Genest,  Laurent Lafitte, Bruno Le Roux, Norbert Tarayre, Nicolas Dupont-Aignan, Christian Streiff.

 

« L’histoire de l’électricité » ce soir à 20h50 sur Arte

« Comment des pionniers ont percé les secrets de l'électricité et conçu des instruments permettant de la produire et de la stocker. Premier épisode de cette passionnante histoire racontée par Jim Al-Khalili, professeur de physique nucléaire et présentateur vedette de la BBC. Voyageant au XVIIIe siècle et au début du XIXe, en Angleterre puis en Pays-Bas, aux États-Unis, en France et en Italie, Jim Al-Khalili raconte les découvertes de physiciens comme Isaac Newton, Francis Hawkesbury, Pieta Van Musschenbroek, Benjamin Franklin, George Louis Leclerc, Thomas-Francois Dalibard, Henry Cavendish, Luigi Aloisio Galvani, Alessandro Volta... Il retrace l'invention du générateur d'électricité statique, du paratonnerre, de la pile voltaïque, et revient sur la découverte de la possibilité d’utiliser commercialement l'électricité avec la première lampe à arc de Humphry Davy… » selon Arte à propos de la série documentaire « L’histoire de l’électricité » ce soir à 20h50. Elle est composée de trois épisodes d’une heure diffusée à la suite, ce soir sur Arte.

 

« La tumultueuse histoire des peep-shows » ce soir sur Arte

« C’est une idée simple, mais très lucrative : proposer aux hommes de regarder à la dérobée des femmes nues derrière une vitre pendant quelques minutes, en échange d'espèces sonnantes et trébuchantes. Le concept du peep-show fut inventé à New York à la fin du XIXe siècle : à l’époque des peepshow machines cinématographiques de Thomas Edison, le spectacle n’était pas encore donné par des femmes en chair et en os. Sa version live n’apparaît que dans les années 1970, et connaît un succès phénoménal avant de péricliter avec l’arrivée d’Internet. Ce documentaire propose un voyage dans l’histoire mouvementée de ce pan de l’industrie du sexe, qui comporte des aspects peu reluisants. Il interroge strip-teaseuses, directeurs et clients de peep-shows, ainsi que des spécialistes du domaine, de Pigalle à Hambourg en passant par les États-Unis. À San Francisco, on découvre le club Lusty Lady, un établissement coopératif autogéré par les performeuses, surfant sur la tendance du féminisme "pro-sexe". Une exception dans une industrie qui, depuis toujours, est faite par et pour les hommes » selon Arte à propos du documentaire « La tumultueuse histoire des peep-shows » ce soir à 23h50. 

 

 

Un spectacle de Garnier et Sentou sur Paris Première

Révélé dans « On ne demande qu’à en rire » sur France 2, Garnier et Sentou seront à l’honneur sur Paris Première qui diffusera le samedi 31 mai 2014 la pièce de théâtre inédite « Les grands moyens » mise en scène par Arthur Jugnot.

Laura a quitté Léo. Il va tenter par tous les moyens de la récupérer, même lui faire rencontrer le pire homme qu'il puisse imaginer ! La mise en scène de la pièce, signée Arthur Jugnot, fait la part belle à l'énergie du duo comique Garnier et Sentou : ça bouge, ça saute, Sentou multiplie les cascades, c'est un véritable homme caoutchouc, bref ils mouillent la chemise. On est en complète empathie avec les quatre personnages de la pièce, même lorsqu'ils se montrent parfaitement odieux... 

 

« 100 jours en été » cet été sur France 3

France 3 vous propose de revivre au jour le jour la Bataille de Normandie, avec une série de 90 vidéos qui mêlent reconstitution historique et images d'archives. Du 2 juin au 30 août, chaque soir à 19h25 sur les antennes Nord-Ouest de France 3 (Paris Ile-de-France, Centre, Haute et Basse-Normandie, Bretagne et Pays de la Loire).  L’Histoire de la bataille de Normandie est riche en histoires.
Ni fiction, ni documentaire, la série 100 jours en été reconstitue la bataille de Normandie au quotidien et à hauteur des hommes et des femmes pris dans le grand mouvement de l’Histoire en train de s’écrire. Chaque jour, entre le 2 juin et le 30 août, "100 jours en été" reconstitue des faits réels. Une caméra «subjective» offre le point de vue d’un soldat en action et nous fait partager les conditions du combat.

 

Soirée sur les dangers d’Internet sur France 5

Le mardi 17 juin 2014 à 20h35 dans la case « Le monde en face », présentée par Carole Gaessler, France 5 proposera une soirée spéciale Internet avec deux documentaires inédits : « Ecran global » et « Internet la pollution cachée ».

Selon France 5 : « Télévisions, smartphones, ordinateurs : chaque foyer français possède en moyenne 6,5 écrans… En 2014, un adulte passerait 8 h par jour devant un écran. Comment en sommes-nous arrivés là ? Quelles conséquences sur notre vie quotidienne ? Une cyber dépendance qui ne serait pas bonne non plus pour notre planète; les 247 milliards de mails qui transitent chaque jour par la toile engendre une gigantesque pollution cachée… Dans cette économie numérique, nos données personnelles sont devenues le nerf de la guerre, notre profil d’internaute et donc de consommateur vaut de l’or pour les géants d'Internet. Sommes-nous devenus des proies sur la toile ? »

Les documentaires seront suivis d’un débat avec Mathieu Cunche (Chercheur en Sécurité et Vie privée liées aux nouvelles technologies) et Maître Cathy-Rosalie Joly (Avocate spécialisée dans les nouvelles technologies et la protection des données personnelles).

 

Le direct dans « 60 ans de télé » sur Paris Première

Le lundi 23 juin 2014 à 20h50, Paris Première diffusera le documentaire inédit « 60 ans de télé » (en partenariat avec l’INA) sur la thématique : « En direct tout peut arriver même le pire ».

Dans le cœur des téléspectateurs comme dans celui des professionnels, le direct constitue l'ADN de la télévision. Il véhicule des émotions intenses et c'est au prix de prouesses techniques qu'il a permis au petit écran de s'imposer dans tous les foyers français. Les plus grands moments de télévision des 60 dernières années, que l'on découvre dans ce documentaire, se sont produits en direct. Au fil des années, il est devenu une source de gags, de blagues souvent involontaires mais aussi de tensions. Le direct est également devenu indissociable de grands drames. En 10 ans, depuis le 11 septembre 2001, il est même devenu la raison d'être des chaînes d'information en continu. Parmi des images d'archives et d'interviews d'anciens acteurs, de commentateurs de grands moments de direct, revivez 60 ans qui ont marqué nos mémoires de téléspectateurs et l'histoire de la télévision française. Car finalement, tous les grands événements depuis un demi-siècle ont aussi été vécus grâce à la télévision.

 

Soirée « De Funès » sur Paris Première

Le mardi 24 juin 2014, Paris Première consacrera sa soirée à l’acteur Louis de Funès.

20h40 « Ni vu ni connu » (film français rediffusion ») : « Dans le charmant village de Montpaillard, la rivalité entre Blaireau, un braconnier facétieux qui ravitaille tout le pays en gibier, et Parju, un garde-champêtre dépourvu d'humour, provoque bien des remous. Un soir, Parju est assommé par Armand Fléchard, jeune professeur de piano amoureux de la fille des châtelains. Il accuse Blaireau d'être son agresseur et le fait arrêter. Mais l'erreur judiciaire est bientôt découverte… ».

22h20 « Louis de Funès Intime » (Documentaire rediffusion) : « Louis de Funès a marqué l'histoire du cinéma français avec des films cultes comme « Le Corniaud », « La Grande Vadrouille » ou encore « Le Gendarme de Saint Tropez ». Au travers d'images d'archives inédites, de témoignages de ses proches et de documents rares, ce portrait émouvant retrace la carrière de ce grand acteur et évoque aussi sa vie intime. Raconté par Daniel Russo. Avec la collaboration de : Jeanne de Funès, Patrick de Funès et Olivier de Funès ».

00h00 « Il était une fois… Les aventures de Rabbi Jacob » (Documentaire rediffusion) : « Gérard Oury tourne « Les Aventures de Rabbi Jacob » en 1973. Portrait d'un film : Louis de Funès, personnage chauvin et xénophobe, doit faire cause commune avec un leader arabe et se déguiser en rabbin orthodoxe. Avec plus de 7 millions d'entrées en France, cette joyeuse fable sur l'apprentissage de la tolérance connut un véritable triomphe. Portrait d'une époque : le scénario est écrit au milieu des détournements d'avions par les Palestiniens et pendant la prise d'otages de Munich. Le film sort en salles le 18 octobre 1973, quinze jours après le début de la guerre du Kippour. Portrait d'un cinéaste : Gérard Oury aime les fables, le vaudeville et les couples d'acteurs antagonistes. Il devra cependant renoncer à tourner dans le quartier juif orthodoxe de New York après s'être fait traiter de pornographe… »

 

Publié dans Les News Télé

Commenter cet article