Alain Weil ne veut pas de LCI sur la TNT gratuite !

Publié le par Benoît

Alain Weil ne veut pas de LCI sur la TNT gratuite !

Alain Weil ne veut pas de LCI sur la TNT gratuite !

Le groupe TF1 a demandé au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel de passer sa chaîne d’information LCI sur la TNT gratuite (uniquement disponible sur le payant, actuellement). TF1 souhaite se passage pour sauver la chaîne d’une mort certaine sur le payant. Le CSA rendra sa décision cet été, après audition du groupe TF1 et des différents acteurs du PAF, le 7 mai prochain.

Ainsi, Next Radio Tv qui possède BFMTv sur la TNT gratuite est fermement opposée à l’arrivée de LCI en gratuit. Son patron, Alain Weil a déclaré au  Buzz Média Orange-Le Figaro 

Nous ne sommes pas contre l'arrivée de chaînes nouvelles, mais pas sur des thématiques déjà saturées comme l'information et nous ne voulons pas qu'elles soient données à un grand groupe, TF1, déjà en position dominante sur les audiences des chaînes privées, en termes de position sur le marché publicitaire et sur celui de l'information.
Sur chaque segment, TF1 détient plus ou moins 50 % de part de marché. Le groupe TF1 est dominant et extrêmement puissant dans le secteur de la télévision. Tant mieux, bravo! Mais en même temps, il faut laisser de la place pour des groupes indépendants. La question qui se pose au CSA est de savoir si on veut des groupes indépendants dans l'information ou si l'on veut privilégier les médias puissants qui dépendent de groupes industriels. La mission du CSA est d'assurer le pluralisme à la fois dans l'expression des opinions et dans l'équilibre entre les groupes de médias.
Dans cette perspective, je crois que le CSA prendra une décision raisonnable. La première approche du téléspectateur est de dire qu'une nouvelle chaîne d'information, c'est bien. Il y a une majorité de Français qui n'ont jamais vu LCI. Son audience est marginale car elle n'existe qu'en télévision payante, ce qui est la conséquence d'un mauvais choix stratégique de TF1 il y a sept ans. L'enjeu aujourd'hui, ce n'est pas une chaîne d'information en plus, c'est une chaîne en plus pour TF1 qui est déjà très puissant.
Cela risquerait d'affaiblir les autres acteurs et BFMTV sera obligée de réduire ses coûts et finalement la qualité de son antenne alors que c'est la chaîne d'information qui a le plus investi et qui a le plus gros budget avec près de 55 millions d'euros et 350 collaborateurs. Je souhaiterais que le CSA refuse le transfert de LCI en gratuit.
Le CSA doit rester insensible aux pressions politiques qui ont été nombreuses dans ce dossier. Avec une analyse rationnelle, le CSA verra que les arguments sont contre l'arrivée de LCI. Je suis confiant dans la qualité du travail du CSA, de ses analyses et surtout dans son indépendance

Alain Weil

Publié dans TNT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sylvain 29/04/2014 19:44

La levée de boucliers d'Alain Weil contre l'arrivée de LCI en gratuit n'est plus un secret pour personne depuis un moment déjà.
Et, effectivement, elle n'a rien d'étonnant car finalement, ses arguments contre la dominance du groupe TF1 sont justifiés : nonobstant le fait que TF1 a une position privilégiée de par son statut d'ancienne chaîne privée/publique avec un numéro de choix sur la télécommande, ainsi que quatre chaînes gratuites, dont trois à la pertinence parfois douteuse, TF1 avait surtout eu la possibilité, bien auparavant, de passer LCI en gratuit lors de la création de la TNT. Mais comme elle n'avait pas cru en la TNT, elle a manqué son occasion... et, du coup, ça devient facile de le demander dix ans plus tard en mode chantage.

En revanche, je ne suis pas spécialement d'accord sur le fait qu'une chaîne en plus déstabiliserait le marché de l'information. Là, il dit ça car BFM est particulièrement bien installée, avec son modèle hard news caractéristique et son statut de 1re chaîne d'info de France (bien que je trouive ça vantard prétentieux de l'autoproclamer sur son antenne...) ; mais, surtout, sa "concurrence" en gratuit est dans un état quelque peu pathétique. En effet, actuellement, BFM n'a qu'I>télé comme concurrente, et on ne peut pas dire qu'elle lui fait beaucoup d'ombre : I>télé a beau tout tenter pour retrouver des couleurs, à commencer par singer le modèle de BFM (en s'y prenant mal, en plus...) et en finissant par tout miser sur les "stars de l'info", en fin de compte, elle ne fait pas beaucoup d'audience. Pire, elle dégrade même son image, avec son habillage de mauvais goût, ses bugs techniques (plutôt fréquents dans le pôle gratuit de Canal d'ailleurs...), les happenings d'Hanouna et les perles de son "stagiaire". Résultat : une chaîne plutôt déconfite qui fait une concurrence rêvée pour BFM. A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire...

Une chaîne d'information qui ferait plus dans l'analyse et moins dans le direct/sensationnel (ex : LCI, indépendamment de son appartenance au groupe TF1), ou avec un point de vue différent (ex : Euronews ou France 24) constituerait une offre complémentaire à BFM en gratuit, sans pour autant déstabiliser le marché de l'info en gratuit.
Mais le problème, c'est qu'il y a peu de chances que ce soit économiquement viable... car est-ce que les téléspectateurs de la TNT gratuite veulent de l'analyse ? Pas vraiment ; ou en tout cas, il n'y en aurait pas suffisamment pour que l'audience puisse solidifier la ligne éditoriale d'une telle chaîne. Et c'est également une raison pour laquelle LCI ne devrait pas passer en gratuit : par crainte de voir sa ligne éditoriale se dégrader qualitativement lors du passage en gratuit et la voir transformée en BFM-ter au nom de la course à l'audience...